dimanche 8 juillet 2018

Électronique / Électricité : Installons des feux de fin de convoi par leds

L'éclairage des feux des wagons ou voitures situés en fin de convois apportent un plus indéniable aux rames tractées. Voyons une méthode qui permettra de réaliser simplement une installation par leds.

Le résultat après quelques heures de travail sur un fourgon Jouef !

➤ Matériel nécessaire

Les fournitures électroniques dont nous avons besoin sont courantes, elles se trouvent facilement sur internet (Ebay, FB Systems et bien d'autres). Cette liste n'est pas exhaustive, les composants varient en fonction du matériel à équiper.

- leds rouges (3mm, 1,8mm, canon, etc)
- lanternes adaptées à l'époque choisie
- 1 résistance (valeur comprise entre 470 et 1000 ohms)
- 1 condensateur chimique (minimum 1000 µF 35V)
- 1 diode (1N4001 à 7) ou 4 diodes ou pont de diodes
- du câble électrique fin
- micro-prises "tulipe" (si besoin d'une séparation caisse/châssis)
- fer à souder, soudure, drille à main, pince coupante...

Des fournitures courantes...

➤ Où trouver des lanternes pour fin de convois ?

Pour certains matériels, il suffit simplement d'enficher les leds dans les conduits de lumière prévus mais pour d'autres il faut trouver ou créer des lanternes. Heureusement nos artisans proposent des lanternes moulées en résine ou métal à peindre. Pour reproduire les optiques en verre on pourra utiliser du Micro Kristal Klear de Microscale.

Ainsi, Amf87 propose une large gamme de lanternes pour fin de convois et classiques en versions fonctionnelles ou non et couvrant une large époque. On trouvera des lanternes anciennes chez Mécanic-trains, LSL, ALP2M... Du moderne chez Apocopa etc.

Concernant les lanternes modernes il y a la fameuse technique économique des leds 1,8mm peintes en jaune.



➤ Schéma de câblage et explications

Les schémas ci-dessous détaillent l'installation à réaliser, le schéma du bas est identique à celui du haut à la différence qu'il utilise les symboles standard. On peut facilement reconnaître la polarité d'une led, la cathode (-) étant la patte la plus courte, de plus la led comporte un méplat.

Certains remarqueront que mon schéma ne comporte pas de pont de diodes. Pour rappel, ce composant (aussi réalisable avec 4 diodes) permet de transformer le courant continu en alternatif. Et donc de permettre aux leds de s'allumer quelque soit le sens de la marche. C'est bien pour cette raison que je n'en mets pas dans mes wagons, pour les voir éteints une fois mis en tête de rame. Le pont de diodes se met à la place de la diode sur mon schéma. Cette dernière sert à protéger les leds et le condensateur étant donné qu'il a un sens (à vrai dire les leds bloquent déjà le courant mais une sécurité de plus n'est pas de refus).

A noter qu'en alimentation numérique les leds sont allumées quel que soit le sens de marche même en absence de pont de diodes.

Le condensateur va servir à palier aux micro-coupures (avec un condensateur assez puissant, d'un minimum de 1000 microfarad, les leds restent allumées plusieurs secondes hors tension).

La valeur de la résistance, en général comprise entre 470 et 1k ohms sera choisie en fonction des leds utilisées et de vos préférences en termes de puissance d'éclairage.

Si faire des soudures vous pose problème ou si vous voulez simplement aller plus vite, il existe des modules d'éclairage pré-montés. On en trouve facilement sur internet qui répondent à la plupart des besoins. Attention toutefois, certains vendeurs proposent des kits d'éclairage à monter soi-même (ce qui revient au même finalement), parfois pour un prix très onéreux (I-Prod par exemple), je vous conseille plutôt d'acheter vos composants séparément.


➤ Méthode pour prendre le courant aux roues

Installer des leds s'avère finalement simple mais leur amener le courant est souvent une autre paire de manches, voyons plusieurs méthodes :

- utilisation de plaques de garde ou de paliers métalliques (par ex. paliers laiton chez Micro-modèle), cette solution a un avantage double : pas de frottement sur l’essieu et amélioration du roulement,
- axe d'essieu placé dans un tube (laiton ou cuivre),
- enroulement d'un fil de cuivre autour de l'axe d'essieu,
- palpeur en fil ou plaque souple (chrysocale, bronze phosphoreux...),
- palpeur photo-découpé adapté au modèle (Miniatures Passion, electron-discount, Limousin Modélisme...).

Il n'y a pas vraiment de méthode meilleure, c'est en général, fonction du matériel à équiper. Je vous invite à lire cet article sur le blog de PSX (La question des frotteurs, cliquez ici) qui détaille diverses solutions.

A gauche palpeur photo-découpé, à droite fil enroulé autour de l'axe.

➤ Exemple d'application

Maintenant que nous avons vu la "théorie", voici un exemple pratique d'installation sur un ancien fourgon ETAT Jouef dont vous pouvez voir le résultat au début de l'article.

Une fois la lanterne choisie (ici une Jouef), la paroi et la lanterne sont percées au diamètre de la led. Commencer par un pré-trou de diamètre inférieur.


La prise de courant est réalisée par du fil de cuivre enroulé autour des axes d'essieux.


Petites améliorations de la lanterne, son intérieur est peint en argent et le cerclage en blanc. Du Micro Kristal Klear est appliqué à l'aide d'un pic à bois pour reproduire le verre. On peut faire de même pour la vigie dépourvue de vitrage.


Vue de l'installation. Par rapport au schéma fourni, 2 condensateurs de 470µF sont mis en série afin d'obtenir une valeur de 940µF, suffisante pour allumer la led quelques secondes hors tension. Trouvant la led rouge trop éclairante, 2 résistances de 1k ohms sont également placées en série afin d'obtenir 2k ohms.


Une fois barbouillé de noir, les composants sont peu visibles à travers les portes du fourgon.


La caisse est remise sur le châssis. La traverse arrière du fourgon est détaillée : suppression de l'attelage Jouef et mise en place de chaînes, attelage factice LS Models et conduite de frein Jouef (surplus de pièces détachées).

Avec cet article plus d'excuses pour ne pas équiper votre matériel !

dimanche 1 juillet 2018

CFV / Le Mastrou - voiture ABC 1751 à voie métrique

La voiture ABC 1751 à 2 essieux et portières latérales du CFV en gare de Lamastre (Ardèche 07). Cette voiture est classée Monument Historique.



Photos : août 2016.

vendredi 15 juin 2018

CFV / Le Mastrou - bicabine 030 T à voie métrique

La 030 T 31 bicabine "Isère" est une machine à simple expansion construite par Pinguely en 1909. Elle appartient à la SGVA (association Sauvegarde et Gestion de Véhicules Anciens). Elle est vue ici peu avant son démontage pour restauration en gare de Boucieu-Le-Roi (Ardèche 07).




Informations et historique complet de la machine sur le site de la SGVA : Locomotive Pinguely bicabine n°31.

Photos : août 2016.

mercredi 6 juin 2018

CFV / Le Mastrou - autorail Billard A 150 D 214 à voie métrique

En fin de journée, le Billard A 150 D n°214 (Billard & Cie. 1940) accompagné du n°213 est de retour en gare de Boucieu-Le-Roi (Ardèche 07) après avoir ramené les vélorails (velorailardeche.com) et leurs passagers.








Photos : aout 2017.

mercredi 30 mai 2018

CFV / Le Mastrou - Vapeur Mallet 020+020 104 à voie métrique

Non content de posséder 5 Mallet 030+030T, le chemin de fer du Vivarais entrepose également une 020+020T 104 de construction Blanc-Misseron datant de 1906. Elle appartient indirectement au CFV par convention avec son propriétaire, la SGVA (association Sauvegarde et Gestion de Véhicules Anciens).

Cette locomotive provient du réseau PO-Corrèze qui exploitait 4 machines de la même série (n°101 à 104). Elle est actuellement en gare de Boucieu-le-Roi (Ardèche 07) en attente de restauration.


Informations et historique complet de la machine sur le site de la SGVA : Locomotive Blanc-Misseron Mallet n° 104.
Photo : août 2016.

vendredi 25 mai 2018

CFV / Le Mastrou - Vapeur Mallet 030+030 413 à voie métrique

La Mallet n°413, hors service, attend des jours meilleurs aux côtés de ces congénères en gare de Lamastre (Ardèche 07). 
Cette locomotive compound à 4 cylindres a été construite par la Société Alsacienne de Construction Mécanique en 1932. Restaurée en 1986, elle assurait les touristiques du CFD jusqu'en 2001.


Photo : août 2016.

dimanche 20 mai 2018

CFV / Le Mastrou - Vapeur Mallet 030+030 404 à voie métrique

Utilisée en service continu de sa livraison jusqu'en 1995 par le Chemin de fer du Vivarais, la 030+030T n°404 (construction SLM Winterthur en 1903) est garée froide en gare de Lamastre (Ardèche 07).




Photos : août 2016.

Rechercher dans ce blog